dimanche 23 juillet 2017

Passage en librairie // #1

Lors de mon dernier passage en librairie j'ai flashé sur pas mal de titres, mais je n'ai rien acheté (ce qui ne m'arrive pratiquement jamais..). C'est comme amener un enfant dans une confiserie en lui disant "touche avec tes yeux", c'est de la torture ! 

Moi quand je sors de librairie sans avoir dépensé ma paye
N'ayant aucune mémoire j'ai pris l'habitude de photographier les couvertures afin de noter les titres plus tard (afin de les ajouter à ma wishlist sur livraddict). J'ai eu l'idée de faire un magnifique montage de ces photographies afin que toi aussi tu puisses voir les titres qui me font de l’œil pour ce mois de juillet. 
Cette fois-ci c'est une sélection de livres de poches (sauf un qui est une BD, oui j'aime bien placer un intrus). Je vais de plus en plus vers les livres de poches car ce sont des ouvrages simples à transporter car le format est adapté pour rentrer dans un sac, mais ce sont aussi des ouvrages que je n'ai pas peur d’abîmer. Contrairement aux grands format dont je prends très soin, j'aime faire vivre mes livres de poches en les emportant partout. 


Je te mets en dessous la liste des titres car certains ne sont pas très lisibles :

- Première ligne : Nord nord ouest de Sylvain Coher - Venise n'est pas en Italie de Yvan Calbérac - Popcorn Melody de Emilie de Turckheim - Marina Bellazza de Silvia Avallone

- Deuxième ligne : Qui es-tu Alaska ? de John Green - Le gang des rêves de Luca Di Fulvio - Dans la brume du Darjeeling de Mikeal Bergstrand - La servante écarlate de Margaret Atwood

- Troisième ligne : Les années de chien de Günter Grass - L'adoption T1 de Zidrou et Arno Monin - Ce que j'ai oublié de te dire de Joyce Carole Oates - Le Cercle de Dave Eggers

Si tu as lu un de ces livres n'hésite pas à me laisser un petit mot, ça me fait toujours plaisir de connaître les avis des autres :) 



samedi 22 juillet 2017

Pile à lire de l'été // Romans, BD & Mangas

Je suis de retour (pour te jouer un mauvais tour...) pour partager avec toi ma Pile à lire de l'été. C'est la première fois je me lance ce genre de challenge, je suis plus le genre de personne à me laisser guider par mes envies sans trop me mettre de barrières (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai du mal à tenir ce blog... Je préfère aller boire des bières au lieu de rester devant mon ordinateur...

Je le vois venir ton regard plein jugement, coquin ! 
Pour cette première tentative, je n'ai pas voulu placer la barre trop haut, j'ai sélectionné 7 titres. J'ai principalement choisi des romans, mais j'ai aussi ajouté une BD et des mangas.

MANGAS

1# Orange, T1 de Ichigo Takano 

Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…


2 # Perfect World, T1 de Rie Aruga

Tsugumi Kawana est une jeune femme de 26 ans qui travaille dans une boîte de design d’intérieur. Lors d’une soirée d’un client tenant une boîte d’architecte, elle va tomber nez à nez avec son premier amour et confident quand elle était au lycée : Ayukawa. La jeune fille semble très vite retomber sous son charme. Mais lorsque ce dernier décide de partir, elle va alors se rendre compte que quelque chose a changé. En effet, Ayukawa est en fauteuil roulant à présent.






BANDES DESSINÉES


3 # Ellana, T1 de Lylian, Pierre Bottero & Monte Martin 

Seule survivante d’un raid de Raïs, une petite fille de 5 ans est adoptée par une communauté de Petits qui la baptisent « Ipiutiminelle ». Elle grandira cinq ans chez ce peuple qui vit en marge des humains. Mais à treize ans, elle sent retentir en elle l’appel des siens : Ipiu est humaine, elle doit retrouver ses origines. Le destin la mène à Al-Far, la ville la plus dangereuse de Gwendalavir, où elle se lie d’amitié avec un groupe d’enfants des rues. L’une d’entre elles la baptise alors Ellana. La prophétie de celle qui deviendra l’une des plus grandes Marchombres de l’histoire s’apprête à commencer...




ROMANS 

4 # The Mortal Instruments, Renaissance, T1 de Cassandra Clara 

Los Angeles, 2012. Cela fait 5 ans que les événements qui ont failli plonger le monde des chasseurs d'ombres dans l'oubli se sont produits, cinq ans qu'Emma Carstairs, jeune chasseuse d'ombres a perdu ses parents. Après tout le sang versé et la violence dont elle a été le témoin durant son enfance, Emma a consacré sa vie à l'éradication des démons et à être la meilleure, la plus rapide et la plus redoutable chasseuse d'ombres depuis Jace Lightwood. Élevée à l'institut de Los Angeles, Emma est liée comme parabataï à son meilleur ami Julian. Alors qu'elle pourchasse les meurtriers de ses parents, la piste qu'elle poursuit la conduit tout droit vers des personnes envers qui elle avait toute confiance, comme on le lui avait toujours appris.



5 # Marked Men, T4 de Jay Crownover en VO 

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour dans sa vie. Elle n’a pas besoin d’un homme – surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle, ni de la douleur qu’il lui a causée. Mais il a chamboulé son monde... Et il risque de recommencer. Nash n’est plus le joueur prétentieux qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir.
Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce. 


6 # La passe-miroir, T3 de Christelle Dabos 

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ? 







7 # La fourmi rouge de Emilie Chazerand 

Vania Strudel a 15 ans et :

- Un père taxidermiste qui l'emmène au collège à bord de sa "ouafture"
- Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
- Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu'elle n'est pas une banale "fourmi noire" sans ambition.
Elle serait plutôt du genre "fourmi rouge".




Voilà pour ma petite sélection de livres à lire cet été. J'ai choisi des ouvrages assez différents les uns des autres afin de ne pas me lasser. Je reviendrai te faire un le bilan de mes lectures une fois que l'été sera terminé. J'espère que ma petite sélection te donnera des idées pour cet été (ou pour plus tard). 

Moi quand je dois faire un choix

Est-ce que toi aussi cette année tu t'es lancé dans le challenge "Pile à lire" ?
 Si oui, tu as sélectionné quoi comme livre ? 

PS : je n'ai pas écris le résumé de chaque roman, j'ai eu un peu la flemme donc j'ai cherché sur l'internet. Pardon, la prochaine fois je le ferais moi même. 

jeudi 29 juin 2017

Les contemporains qui sentent bon l'été // Point lecture

Je reviens un mois plus tard pour te donner mon avis rapide sur mes 3 dernières lectures "qui sentent bon l'été". 
C'était plutôt une bonne période pour lire ces romans avec les dernières semaines remplies de chaleur qu'on a eu en région parisienne. 

Quand j'essaye de trouver de l'air 

Ma première lecture a été Toute la beauté du monde n'a pas disparu. Ce que j'ai aimé dans ce roman c'est la manière dont il a été construit. L'histoire est alternée entre le présent et le passé d'Ingrid. C'est un peu déroutant au début, mais finalement ça se fait très bien et j'ai trouvé que ça apportait beaucoup à son histoire.

Ce roman raconte l'histoire d'Ingrid qui se retrouve en pleine nature pour faire un trek alors qu'elle n'y est pas du tout préparée. Lors de ce voyage elle va être entourée d'adolescents qui tentent de vaincre leurs démons. 
J'ai trouvé chouette que le thème de l'adolescence soit traité par le biais d'un trek ou est envoyée le personnage principal. En effet, au début du roman on découvre qu'Ingrid pense se retrouver dans une colonie de vacances, mais elle va vite déchanté en découvrant les conditions assez "primaire" de son voyage et ses compagnons qui semble avoir un passif assez compliqué. 
J'ai beaucoup aimé l'évolution d'Ingrid tout au long du roman. Je ne comprenais pas pourquoi au début du roman elle était si énervée, si réservée, mais petit à petit les pièces du puzzle se mettent en place. 
J'ai aimé la voir s'ouvrir aux autres et commencer à comprendre l'importance de l'entraide et de l'amitié. A la fin du roman j'ai eu l'impression que Ingrid avait trouvé sa place et qu'elle était enfin en paix avec elle-même. 
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman jeunesse et je n'ai pas du tout été déçu avec celui-ci. Je le recommande vraiment si vous voulez un roman touchant d'apprentissage sur l'adolescence. 
Je regrette un peu d'avoir deviné la fin, cela n'a pas gâché ma lecture, mais j'ai été un peu déçu de découvrir que j'avais raison.

Les deux prochaines lectures que j'ai faites sont : C'est où, le nord ? et Hier encore, c'était l'été.  Ce sont deux lectures un peu en demi teinte. J'ai passé un bon moment de lecture, mais sans plus.


C'est où, le nord ? est celui qui m'a le moins emballé. Ella le personnage principal ne pas du tout plu. J'ai trouvé qu'elle faisait des choix pour les mauvaises raisons et elle passe plus de la moité du roman à s'occuper de son nombril au lieu de regarder autour d'elle. 
C'est dommage car les personnages secondaires avait l'air plus intéressant avec plus de charisme et de caractère qu'Ella. 
Je ne te conseille pas ce roman car j'ai trouvé qu'il manquait vraiment quelque chose pour que je puisse réellement rentrer dans l'histoire et m'attacher aux personnages. 


Hier encore, c'était l'été m'a déçu dès le début car je m'attendais à découvrir le point de vue de plusieurs personnages au sein de leur groupe d'amis, mais pas du tout. Ce livre est centrée sur le personnage d'Alexandre à travers ses yeux qu'on va suivre le groupe d'amis sur plusieurs années. 
En lisant ce roman je m'attendais à pouvoir m'identifier aux personnages et revivre mois aussi mes 20 ans, mais cela n'a pas du tout été le cas. Le groupe d'amis dépeint dans ce roman est issu d'une famille aisée ce qui leur donne accès à un confort qui n'a pas du tout était le mien et j'ai eu du mal m'identifier à eux. 
Ils font malgré tout face à des questionnement qui sont communs à tous les jeunes de cet âge, mais je n'ai pas été plus séduite que cela. 
Encore une fois j'ai trouvé les personnages secondaires plus intéressants que le personnage principal ce qui ne m'a pas aidé pour rentrer dans le roman. J'ai passé un bon moment de lecture, mais sans plus. 

Voilà pour mes dernières lectures. Je suis désolée de te donner des avis si peu construit, mais je travaille dessus pour la prochaine fois, promis ! 

Et toi, quelles sont tes dernières lectures ? 

mardi 16 mai 2017

Les petits derniers de ma bibliothèque // Les contemporains qui sentent bon l'été

Avec le soleil qui commence à pointer le bout de son nez (pour ceux qui vivent en région parisienne, car je suis sûre que si tu viens du sud tu ne dois pas comprendre) j'ai de plus en plus envie que mes lectures me plonge dans un univers ensoleillée. 

Je ne sais pas si tu fais ça toi aussi, mais quand l'été arrive j'ai beaucoup plus tendance à lire des lecture contemporaines assez facile d'accès. J'attends de ces lectures qu'elle me fassent penser à l'été, qu'elles me fassent voyager et qu'elles me fassent sortir de mon quotidien (c'est à dire mon bureau et mon ordinateur).

quand je commence à piocher chez J'ai lu (giphy.com)
J'ai la chance de pouvoir me servir directement à mon travail, et j'ai sélectionné ces deux dernières sorties afin de rendre mon été plus agréable. Ce sont deux romans dont j'ai aimé les couvertures au premier abord et puis, par la suite, le résumé. 

Le jour où Anita envoya tout balader - Katarina Bivald 

Résumé*: L'été de ses 18 ans Anita s'était fixé trois objectifs : apprendre à conduire une moto, acheter une maison et devenir complètement indépendante. 20 ans plus tard, on retrouve Anita qui mène une petite vie tranquille mais un peu fade avec sa fille Emma. Lorsque sa fille part à l'université cette dernière décide de reprendre sa vie en main et se lance dans la réalisation des objectifs qu'elle s'était fixée lorsqu'elle avait 18 ans... 

Je n'ai jamais lu de roman de l'auteure mais je sais qu'elle a rencontré beaucoup de succès avec La bibliothèque des coeurs cabossés. La couverture m'a tout de suite taper dans l’œil quand on a reçu le roman et le résumé a fini par me convaincre de la ramener chez moi. J'ai très hâte de me plonger dedans. 


Seulement si tu en as envie.... - Bruno Combes

Résumé* : Camille mène une petite vie parfaite et pourtant son mariage s'essouffle. Son premier amour va la recontacter 27 ans après et cela va chambouler sa vie et faire chavirer son cœur.
Stephen est un bouquiniste qui vit entre Paris et Londres, mais il n'a jamais oublié Camille. Petit à petit ils vont renouer des liens, mais Stephen ne va pas comprendre quand celle-ci va brusquement mettre fin à leur relation. Quelques mois après leur séparation, Camille va recevoir un manuscrit de la part de Stephen... 

Seulement si tu en as envie est un ouvrage qui fait parti d'une nouvelle collection chez J'ai lu : la collection Feelgood. Il y a plusieurs romans de cette collection aux couvertures très colorés qui me tentent, mais j'ai eu envie de laisser sa chance à celui-ci. 
Quoi de mieux qu'une romance pendant l'été ?


Cet après-midi j'ai eu une folle envie d'aller m'acheter des romans. Avec ce beau temps je n'avais qu'une seule envie : m'allonger dans l'herbe et me plonger dans une histoire.

la chillance (giphy.com)
Je me suis donc précipité chez Gibert Joseph en sortant de mon travail pour céder à cette pulsion.
 J'ai trouvé 3 romans contemporains : deux au rayon poche et un du côté de la jeunesse.



Toute la beauté du monde n'a pas disparu - Danielle Younge-Ullman

Résumé* : Ingrid se retrouve au plein milieu de la nature embarquée pour faire un trek sous une chaleur de plomb avec un tas d'adolescents perturbés. Elle en veut à sa mère de l'avoir envoyé là-bas, sans aucune préparation, afin qu'elle puisse dépasser ses limites. Pendant ce périple Ingrid va être rattrapé par ses souvenirs et le drame qui l'a propulsé dans cette situation. 

Ce roman m'a tout de suite interpellé car j'ai adoré l'illustration de couverture, mais aussi parce qu'il fait parti de la collection scripto. J'ai un rapport tout particulier à cette collection. Lorsque j'étais ado, j'avais décidé d'emprunter tous les romans de cette collection à la bibliothèque car chaque histoire arrivait à m'émouvoir et à me questionner.
Ce roman d'apprentissage est un peu un test pour savoir si du haut de 26 ans cette collection arrive toujours à toucher mes points sensibles. 

Hier encore, c'était l'été - Julie de Lestrange 

Résumé* : Un groupe d'amis qui se connait depuis l'enfance, ils ont grandis ensemble, mais ils ont tous pris des chemins différents lorsqu'ils avaient 20 ans. On va suivre ce groupe d'amis pendant une décennie passant de l'adolescence à l'âge adulte.  

J'ai été séduite par le titre évocateur qui m'a tout de suite attiré le regard. Ce roman traite de l'amitié, mais aussi du passage à l'âge adulte. Je suis sûre que toi aussi tu as perdu de vue certains de tes amis car vos chemins se sont séparés. J'espère qu'il fera remonter en moi des souvenirs et que j'arriverais à m'identifier à ces personnages qui vont vers la trentaine, tout comme moi. 



C'est où le nord - Sarah Maeght 

Résumé* : Ella, 24 ans, professeur au collège va quitter Dunkerque pour s'installer à Paris. C'est sa première année en tant qu'enseignante, le changement s'annonce bouleversant entre les élèves déboussolés et les profs qui sont épuisés. Heureusement Ella est entourée par des amis qui comptent bien l'aider à affronter sa nouvelle vie parisienne avec humour, amour et sérénité. 

Le résumé de ce roman m'a tout de suite donné envie. C'est une histoire qui parle à tout le monde qui est encré dans ma génération et dans mon mode de vie. J'ai très envie de savoir si tout va bien se passer pour Ella et comment son nouveau départ à Paris va se passer. 


J'espère que ce petit article visant à te présenter mes derniers achats te fera plaisir et te donnera envie toi aussi de craquer. 

Je reviendrais te parler plus en détails de ces romans dès que les auraient terminés ! 


* Les résumés sont écris par mes soins à partir des textes de 4ème 

samedi 13 mai 2017

Deux séries que j'ai adoré // 2017

C'est en regardant un de mes articles moins récent que j'ai eu envie de faire un petit update. 
J'ai choisis de te parler de mes deux dernières séries coup de cœur pour cet article.
Je n'ai pas envie de te parler de l'histoire détaillé de ces séries, 
mais plutôt de ce que j'ai ressenti lors de mon visionnage.
Bonne lecture. 

Gilmore Girls - 7 saisons - série terminée 



Résumé : C'est l'histoire de Lorelai et de sa fille Rory. Elles vivent toutes les deux à Stars Hollow et elles entretiennent une relation très fusionnelle. Lorelei habituée à être indépendante se retrouve à devoir demander de l'argent à ses parents (qu'elle ne voit pas souvent) pour payer les études de sa fille.

Mon avis : Cette série n'est pas toute jeune, elle a été diffusée en 2000 et j'en ai entendu parlé un nombre incalculable de fois, mais je n'avais pas trouvé le temps ou l'envie de la regarder. J'ai décidé de m'y mettre quand j'ai pris un abonnement à Netflix au mois de Septembre et je ne regrette rien ! C'est une de mes séries préféré de tous les temps, même si l'histoire n'a rien de vraiment original, j'ai passé de très bons moment. 

Les deux personnages principaux sont vraiment attachant, Lorelai est une femme forte et indépendante qui élève toute seule sa fille Rory. C'est aussi un personnage avec beaucoup d'humour et un côté un peu maladroit qui la rend encore plus attachante. Rory m'a rappelé parfois l'ado que j'étais avec tous les tracas et les histoires que ça pouvait engendrer lors de cette période. J'ai adoré voir les personnages évoluer et grandir ensemble au cours des saisons. Quand j'ai finis la série, c'est comme si je quittais mes amis.



J'ai aussi adoré la ville de Stars Hollow qui n'a eu de cesses de m'éblouir à chaque fois avec les événements complètement abracadabrant qui peuvent y être organisé. Les habitants sont des personnages hauts en couleur qui vont tous plus ou moins jouer un rôle dans l'évolution des filles Gilmore. 

C'est une série pleine d'amour, d'humour et pleine de vie. Cette série m'a rappelé qu'une famille n'existe pas seulement par les liens de sangs et quand j'ai dû quitter tout cet univers j'ai été triste pendant des semaines... Je repense souvent à Gilmore Girls et je crois que je prendrais encore beaucoup de plaisir à la revoir dans 10 ans. 


Sense 8 - 2 saisons - en cours 



Résumé : Huit personnes éparpillés au quatre coins du monde se retrouvent liés du jour au lendemain. C'est un lien qui leurs permets de se voir, de se sentir, de s'entendre et de se parler comme si ils étaient au même endroit..

Mon avis : J'ai commencé à regarder cette série un peu par hasard (bon pas vraiment, je voulais faire plaisir à ma moitié) en pensant que ça n'allait pas du tout me plaire. Je me suis trompée, et je ne me remercierais jamais assez mon mec de m'avoir fait découvrir cette série. 

La première saison est plutôt introductive, on découvre les huit personnages au fur et à mesure des épisodes et on commence à comprendre en même temps qu'eux le lien qui les unis. Certains penseront que le début est un peu long, mais je pense que cela est nécessaire quand il y autant de personnages. 

Ce qui est chouette avec cette série c'est qu'il n'y pas un personnage qui se détache des autres, ce sont tous des personnages principaux, avec leurs forces et leurs faiblesses. C'est aussi une des premières série qui prône autant la diversité, il y a des personnages de couleurs et de religion différentes, des homosexuels,un transgenre et des hétéros. Cela fait du bien de bousculer un peu les codes.




Il n'est pas possible de rester indifférent devant cette série, on peut passer du rire aux larmes puis à la peur en un seul épisode. Les réalisateurs ont fait un travail de titan au niveau de la photographie. Certains plans et scènes sont à tomber par terre. J'en ai pris pleins les yeux et plein le coeur avec cette série. 

J'ai dévoré la saison 2 en quelques jours et je dois avouer que je m'en veux un peu. Comme la saison précédente, le début est un peu long, mais cela s’accélère vers la fin et j'en voulais plus ! La saison se termine sur un gros cliffhanger qui me donne très envie de voir la suite ! 

Si t'as déjà vu ces séries n'hésite pas à me donner ton avis,
 ça me ferait plaisir de pouvoir en discuter avec toi !
Si tu ne t'es pas encore te lancer dans le visionnage d'une de ces deux séries,
 fonce  !!! 

dimanche 5 mars 2017

C'est le 1er, je balance tout ! // #2 - mars 2017

Mars 2017 : Le premier jour du reste de ma vie !



Ok, je suis déjà en retard pour le deuxième rendez-vous du mois, je vais essayer de faire mieux, c'est promis. Je te préviens tout de suite, je pense que ce mois-ci sera moins fourni que le mois précédent. J'ai pas vraiment bien fais mes devoirs, et j'ai bien peur de ne pas avoir beaucoup de choses à te montrer...

Voici le menu : 

1 - Le top & flop de ce que j'ai lu le mois dernier
2 - Au moins une chronique d'ailleurs sur la toile lue le mois dernier
3 - Au moins un lien qui m'a fait "wahouuu" le mois dernier (hors chroniques littéraires)
4 - Ce que j'ai fais de mieux le mois dernier (c'est un peu une sorte de gratitude)


On y va ? 



1 - Top & Flop du mois 

Encore un petit mois, je commence l'année en douceur, sans trop me mettre de pression concernant mes lectures. Cependant, elles ont toutes été assez chouette, c'est la raison pour laquelle j'aurais pas de Flop à te présenter.


  • Comme si c'était toi - Mhairi McFarlane 
  • La Quête d'Ewilan, tome 4 : Les plateaux d'Astariul - Lylian, Laurence Baldetti & Pierre Bottero
  • Hate List - Jenifer Brown 
  • Le messagers des vents, tome 1 - Clélie Avit >> en cours de lecture
  • Culottées - Pénélope Bagieu >> en cours de lecture 

♦ Top ♦



La Quête d'Ewilan, tome 4 de Lylian, Laurence Baldetti & Pierre Bottero : C'est toujours avec plaisir que je retrouve l'univers de Pierre Bottero dans les BD qui sont tirées de son roman. J'aime vraiment beaucoup les dessins et je trouve que ça colle très bien à l'idée que je me faisais du monde dans lequel évolue Ewilan. Quand je me pose pour lire un tome de cette BD c'est comme si je retournais 10 ans en arrière et j'adore ces moments. 

Hate List de Jenifer Brown : ce roman a presque été un coup de coeur. J'ai adoré cette lecture, c'est fort, brut, poignant et assez troublant. C'est l'histoire de Valérie qui essaye de se reconstruire après une fusillade qui a eu lieu dans son lycée. Cette fusillade a tué un paquet d'élèves qui étaient sur "la liste de la haine" (créée par Valérie) et la personne qui a ouvert le feu sur les lycéens c'était son amoureux qui s'est suicidé juste après avoir fini le boulot. Ce roman c'est une histoire triste, parfois dure, mais aussi pleines de bons sentiments. Valérie est un personnage vraiment attachant qui essaye tant bien que mal de comprendre comment elle a pu en arriver là. Le récit alterne entre le passé et le présent, ce qui permet au lecteur d'avoir pleins d'informations. J'ai été touchée par ce roman, c'était fort, c'était brut, c'était dur, mais qu'est-ce que c'était bien.


2 - Chronique d'ailleurs sur la toile 

♦ J'aime beaucoup confronter les points de vue en terme de lecture, surtout quand je sors d'une lecture qui m'a bouleversée. Je suis donc allée lire la chronique de Hate List sur le blog Le Bal des Livres Fous et contrairement a moi elle a détestée. Son article m'a fait réfléchir et prendre du recul sur ma lecture. 

♦ En flânant sur l'internet, je suis aussi tombée sur cet article de Mango & Salt qui parle des lectures autour de l'Ecosse. J'ai trouvé l'idée d'article vraiment intéressante et ce que je trouve chouette c'est qu'elle a mis pas mal de genres différents ce qui rend l'article accessible à pas mal de monde. 

♦ J'ai très hâte de voir la série de vidéos de "Le monde du livre : les coulisses" de Fairy Neverland. Je trouve l'idée super et je suis plutôt curieuse de voir comment elle va aborder tout ça ! 

3 - WAHOU l'internet 

♦ J'ai lu sur ce super article sur le blog Eleusis et Mégara qui s’intitule "La fibre du tri". J'ai trouvé cet  article vraiment inspirant car j'ai envie ces derniers temps de consommer de manière plus intelligente. Après ma lecture j'ai été faire le tri de mon armoire et j'ai donné une bonne partie de mes affaires dans la ressourcerie de mon quartier.

♦ J'ai aussi découvert le blog de Bio beau bon et j'ai adoré lire son article sur le social mum. Je ne suis pas maman, mais j'ai trouvé cela vraiment intéressant et très plaisant à lire.

♦ J'ai lu cet article tout mignon en période Saint-Valentin sur le blog Les mots ailés. Il est écrit sous forme de conseils, mais j'ai retrouvé pleins de petites attentions que j'essaye moi-même de cultiver dans ma relation.

Je suis désolée, c'est moins remplie que le mois dernier, mais maintenant que j'ai changé de travail, j'ai un peu moins le temps de m'ennuyer (ce qui est cool), mais du coup je découvre moins de choses qu'avant !



4 - Gratitude : et moi dans tout ça ? 


J'essaye de me remettre au sport. Un soir ça m'a pris, j'ai été acheté un tapis de sol pour faire du sport dans mon salon. J'ai lancé une vidéo Youtube et j'ai fais 30 min de sport. J'en ai chié, mais j'essaye de trouver un rythme. Le petit plus, c'est qu'il y a une salle de sport à mon nouveau job, je vais m'y inscrire, comme ça je ferais du sport et je pourrais rencontrer des gens !

Comme à chaque fois, tu peux retrouver le lien vers toutes les chroniques en allant lire l'article de Lupiot sur son blog Allez vous faire lire.


C'était pas grand chose, mais j'espère
que ça te fera quand même plaisir ! 
Allé on se donne rendez-vous
le mois prochain ?
 



mercredi 8 février 2017

La La Land // Coup de coeur (2017 - #1)

Après être passée devant pleins d'affiches du film avec la citation "meilleur film de l'année" et des recommandations à la pelle, j'ai décidé de franchir le pas et de me faire mon propre avis sur La La Land. Honnêtement, je ne savais pas du tout de quoi ce film parlait (mis à part le côté musical) jusqu'à ce que je me décider à aller le voir. J'étais confiante car j'aime beaucoup Emma Stone & Ryan Gosling et j'ai pas été déçu, loin de là. 



 La la land, c'est l'histoire de Mia & Sebastian deux artistes qui essayant chacun de percer dans un domaine différent. Mia souhaite devenir actrice et Sebastian veut ouvrir son propre club de Jazz. Tout au long du film on va suivre leur rencontre et la route qu'ils vont parcourir ensemble pour atteindre leurs rêves, le tout sur un fond de musique et de danse. 

Pour ne pas te mentir, je dois t'avouer que j'avais un peu peur de passer à côté du film à cause  de la partie musicale à laquelle je ne suis généralement pas sensible (traumatisme du à mon sujet de TPE sur les comédies musicales au lycée...), mais ça n'a pas du tout été le cas. Je me suis fait totalement happer par l'histoire et la musique et j'en redemandais à la fin. L'histoire n'est pas vraiment innovante c'est une romance assez classique qui fait briller les yeux des romantiques. Ils essayent tous les deux de poursuivre leurs rêves et de s'aimer en même temps. Les deux acteurs sont très fusionnels à l'écran, une vraie complicité se dégage et ça donne encore plus de profondeur à cette histoire. Ce que j'ai trouvé génial c'est la scène de fin, elle est criante de vérité, même si elle ne plaît pas à tout le monde, elle se rapproche le plus de la réalité et c'est ce qui a finit de me séduire. 



Ce que j'ai préféré dans ce film c'est la photographie. Les images sont tellement belles et les plans sont vraiment au top. Il y a beaucoup de jeu de lumières et de contrastes qui rendent vraiment bien à l'écran, j'avais les yeux qui brillaient à chaque fois que je découvrais un nouveau lieu. Il y a énormément de jeux de couleurs avec les tenues de Mia ce qui vraiment un touche de pep's et de relief et j'ai adoré. Une de mes scènes préféré c'est toute la partie chantée au début avec Emma et ses colocataires, j'en ai pris pleins les yeux et pleins les oreilles !

En parlant de mes oreilles, je vais te dire ce que j'ai pensé de toute la partie chantée. Figure toi que j'ai trouvé ça plutôt chouette, j'ai adoré la chanson d'ouverture du film et la chorégraphie, j'ai trouvé l'idée vraiment bonne et j'ai beaucoup sourit. En général, j'ai trouvé le chant assez agréable que soit pour Emma Stone ou Ryan Gosling, ils se débrouillent vraiment bien pour des amateurs dans le domaine du chant et de la danse. 

Comme tu as pu le lire dans le titre, ce film est mon premier coup de cœur de l'année, j'ai adoré passer du temps avec les personnages, je suis tombée amoureuse de la photographie du film et j'ai la BO du film qui trotte dans ma tête depuis. 



Est-ce que tu l'as vu toi ?
T'en as pensé quoi ? 

vendredi 3 février 2017

Bilan ciné // #1 février

Depuis que j'ai pris une carte illimité pour aller au cinéma, j'essaye d'y aller au moins deux fois par mois et plus si affinité. 

Ce mois-ci, j'ai été un peu fainéante, j'ai été voir seulement deux films au cinéma, alors que j'avais envie de voir pleins de choses, mais la flemme a prit le dessus. Dans ce petit bilan ciné du mois, j'aurais donc trois films à te présenter : 

1 - Passengers
2 - Tous en scène
3 - Peter et Elliott le dragon >> en direct de mon canapé

♦ Passengers de Morten Tyldum - sortie le 28 décembre 2016 >> vu en VO



Il faut que tu saches que j'ai vraiment beaucoup de mal avec la science-fiction, j'arrive vraiment pas à accrocher à ce genre. J'étais donc un peu septique quand j'ai pris place dans la salle de cinéma, et finalement j'ai passé un très bon momentPassengers est un film qui se passe à bord d'un vaisseau transportant des passagers en sommeil artificiel à destination d'une nouvelle planète. Deux des passagers, Jim & Aurora, vont se réveiller 90 ans avant d'arriver à destination et vont devoir cohabiter ensemble. 
J'ai beaucoup aimé la photographie dans ce film, il y a eu vraiment un gros travail sur les décors, c'était vraiment très joli. J'ai trouvé que les deux acteurs principaux avait une jolie alchimie, ils sont beaux à voir ensemble et la relation qu'ils construise tout le long du film est mignonnette. J'ai trouvé que le réalisateur avait très bien réussi à retranscrire le sentiment de solitude, bien que j'ai tout de même mon mot à dire concernant le choix d'un des deux personnages. 
Le point négatif pour moi est la fin qui je trouve arrive un peu trop rapidement, j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Je trouve que le réalisateur aurait pu essayer d'exploiter un peu plus son scénario de manière à sortir une fin un peu moins "facile". 

En bref : Un questionnement sur le sentiment de solitude et une jolie romance dans un cadre plutôt joli.

♦ Tous en scène de Garth Jennings - sortie le 25 janvier 2017 >> vu en VO



Tous en scène, c'est l'histoire de Buster Moon un koala qui dirige un théâtre (c'est son rêve depuis qu'il a 6 ans). Malheureusement son théâtre bat un peu de l'aile et il ne cesse d'esquiver les coups de fils de sa banquière lui réclamant toujours plus d'argent. Il lui vient alors l'idée d'organiser un concours de chant, pour redorer le blason de son théâtre. 
Mon avis est mitigé pour Tous en scène : une partie de moi a trouvé ça super chouette parce que j'adore pousser la chansonnette et que j'ai beaucoup rigolé et l'autre était un peu blasé par les stéréotypes bien trop présent dans ce dessin animé. 
J'ai du mal à comprendre qu'en 2017 on puisse retrouver autant de clichés dans un seul dessin animé. Rosita, la femme au foyer qui s'occupe de ses enfants (il y a 25 quand même !), de sa maison et un mari l'ignore royalement. Johnny, le fils d'un voleur qui est rejeté par son papa parce qu'il a envie de devenir chanteur. Ash, qui se fait descendre par son mec qui pense qu'elle n'a aucun talent... Tout se beau monde va bien évidemment avoir son happy ending à la fin du dessin animé, mais ce qui me gène le plus c'est l'image que ces clichés donne aux enfants. Je suis attristé de voir qu'on choisisse toujours la solution de facilité dans les dessins animés, il y a tellement plus à montrer. 
Du côté des trucs chouettes, j'ai beaucoup aimé le duo Gunter/Rosita qui m'a fait mourir de rire. J'ai beaucoup aimé aussi la secrétaire de Buster qui est complètement a côté de la plaque, elle est si drôle. 

En bref : Des clichés un peu trop présents et un manque d'originalité dans la personnalité de certain personnage, mais il y a beaucoup de scènes qui sont très drôles. 

♦ Peter et Elliott le dragon de David Lowery - sortie le 17 août 2016 >> vu en VO dans mon canapé 


Petite, j'avais vu la version de 1977 et j'en garde un très bon souvenir de ce film avec un dragon en dessin animé dedans. C'est l'histoire de Peter un petit garçon d'une dizaine d'années qui vit dans la forêt avec son ami Elliott. Elliott n'est pas un ami comme les autres car c'est un dragon tout vert qui a la possibilité de se rendre invisible. Peter va finir par être découvert par Grace une garde forestière qui va essayer de comprendre comment Peter a fait pour survivre si longtemps dans la forêt tout seul. 
J'ai eu un gros coup de coeur pour ce film et pour cette histoire. Le relation entre Peter et Elliott est très touchante, ils sont très attachés l'un à l'autre. Peter est un petit garçon très intelligent, très loyal et très touchant. Ce film est une belle ôde à l'amitié et à la famille, j'ai plusieurs fois été émue jusqu'aux larmes. 

En bref :  Remake du film du même nom sortie en 1977, ce film est une belle ôde à l'amitié.  

Voilà pour mes films du mois de janvier,
 j'espère que tu auras pris du plaisir à lire ces chroniques
et peut-être que je t'aurais même donné envie
de découvrir certain de ces films.
N'hésite pas à me donner ton avis en commentaire,
 c'est toujours agréable de pouvoir échanger.

mercredi 1 février 2017

C'est le 1er, je balance tout ! // #1 - février 2017

2017 : je reprends mon blog & j'essaye de suivre
un rendez-vous cool.
 

Bannière créée par Allez vous faire lire à télécharger sur son blog

C'est le 1er, je balance tout a été créé par Allez vous faire lire. Elle a fait un article dédié qui explique le concept et j'ai tout de suite accroché. Je trouve que le concept de parler de ses lectures, mais que est vraiment super trop chouette ! J'ai donc décidé de me prêter au jeu et j'espère pouvoir continuer les mois suivants ! 

Voici le menu de ce nouveau rendez-vous mensuel : 

1 - Le top & flop de ce que j'ai lu le mois dernier
2 - Au moins une chronique d'ailleurs sur la toile lue le mois dernier
3 - Au moins un lien qui m'a fait "wahouuu" le mois dernier (hors chroniques littéraires)
4 - Ce que j'ai fais de mieux le mois dernier (c'est un peu une sorte de gratitude)

On y va ? 


1 - Top & Flop du mois 

Ce mois-ci j'ai pas lu grand chose, mais j'ai quand même mon mot à dire.


  • Harry Potter et l'enfant maudit - Jack Thorne, John Tiffany & J.K. Rowling
  • Les belles vies - Benoît Minville 
  • La Confrérie de la dague noire, tome 1 - J.R. Ward
  • Comme si c'était toi - Mhairi McFarlane >> je ne l'ai pas fini encore

♦ Top ♦


Je n'ai pas eu de coup de coeur ce mois-ci, mais j'ai passé de bons moments de lecture. J'aurais du mal à classer les deux romans dont je vais te parler parce que c'est deux genres complètement différents. 

♦ Les belles vies de Benoît Minville : Point de vue non objectif car Benoît est un auteur (& une personne) que j'adore. Je prends toujours du plaisir à lire ses histoires. Dans ce roman on passe un été avec Vasco et Djib et une bande d'ados malmenés par la vie. Les dialogues sont francs, mais juste. Les personnages ne sont pas tout lisses et c'est ça qui est bon. On passe l'été en compagnie de cette joyeuse bande et se prend au jeu. C'est un récit sans prétention, les sentiments sont justes et purs. C'est avec un peu de nostalgie qu'on referme ce livre parce qu'on a l'impression d'avoir partager tout ça avec eux. 

♦ La Confrérie de la dague noire, tome 1 de J.R Ward : Ce n'est pas du tout le même genre de livre que celui mentionné au dessus, mais j'ai aussi passé un très bon moment de lecture. C'est niais à souhait, mais c'est ce dont j'avais envie à ce moment là. Ce roman a été un vrai page turner, je l'ai commencé un samedi et j'ai lu presque 300 pages sans vraiment m'en rendre compte. Ce que je trouve intéressant dans cette lecture, c'est l'univers qui est développé autour de la romance (qui est parfois un relou, on ne va pas se mentir), ça attise vraiment la curiosité et ça m'a donné envie de connaître la suite. J'ai bien aimé la manière dont l'auteure avait abordé la mythologie autour des vampires et leurs ennemis et j'ai eu envie d'en savoir plus en refermant mon livre. 

♦ Flop ♦


  

J'ai commencé l'année avec une bonne grosse déception !

Harry Potter et l'enfant maudit de J. Thorne, J. Tiffany & J.K. Rowling : cette lecture c'était comme un soufflé. Au début j'étais enjouée à l'idée de retrouver les personnages et de découvrir un format que je n'ai pas l'habitude de lire, et puis au fur et à mesure de ma lecture j'ai commencé à souffler et à lever les yeux au ciel. J'ai pas du tout accroché et avec du recul je me dis que j'aurais mieux fait de ne pas me laisser avoir par la publicité et de garder mes souvenirs de jeunesse.

>> J'ai commencé le mois avec une bonne grosse déception et je l'ai fini avec des lectures plutôt agréable c'est assez chouette quand c'est dans ce sens là, non ? 

2 - Chronique d'ailleurs sur la toile 

♦  Je ne pouvais pas commencer cette catégorie sans te parler du blog Allez vous faire lire (aka Lupiot), qui est la raison pour laquelle je suis entrain de rédiger ce billet long de 3km. J'ai particulièrement aimé son article Top Jeunesse 2016 qui m'a donné envie de lire plein de nouvelles choses. Dans cet article tu retrouves le classement de ses lectures favorites, mais le petit plus de Lupiot c'est qu'elle te propose aussi des livres dans le même genre si tu en redemande, et ça moi j'aime plutôt beaucoup ! 

♦  Le boudoir de Julie avec sa chronique sur le tome 1 de La Confrérie de la dague noire. J'ai beaucoup aimé sa chronique qui se rapproche aussi beaucoup de ce que j'ai pensé de ce premier tome.

♦  Je voulais aussi partager avec toi une chronique vidéo de Lemon June que j'adore. Dans celle que j'ai choisie elle t'explique le pourquoi du comment elle a détesté Uglies de Scott Westerfield. J'ai trouvé sa vidéo très intéressante et très pertinente bien que j'ai adoré cette série dans ma jeunesse. Le petit plus de cette chaîne c'est le montage qui me fait vraiment beaucoup rire. 

3 - WAHOU l'internet 

♦ J'ai adoré lire les articles de Anne-Solange sur son blog Cachemire&Soie. Son blog mêle les conseils photo avec son smartphone et des réflexions autour du bonheur. Côté photo, j'ai particulièrement aimé l'article : Mais quel filtre elle utilise, bon sang ?  ou encore Trouver des idées pour se distinguer sur instagram. Côté bonheur & positive attitude, j'ai particulièrement aimé cet article Héros de la vie ordinaire que j'ai trouvé tellement inspirant. 

♦ J'ai découvert la très chouette boutique en ligne de L'encrerie Marine. J'ai craqué pour ses jolies illustrations que je trouve très bien travaillés ainsi que sur ses pin's. C'est un site que je trouve très inspirant et qui me donne envie de me mettre au dessin. 

♦ J'ai découvert les Thés de Caroline en lisant un article sur le blog de Molaire&Tentacules. Elle fait l'éloge de cette marque au packaging plus que mignon (forcément il y a des chats...). Les thé sont pour la plupart bio et franchement abordable niveau prix, ce qui m'a poussé à m'en commander pour me forger mon propre avis (le petit plus c'est le code promo que tu peux trouver dans l'article de Cha).

♦ Pour la dose de bonne humeur, j'aime toujours allé jeter un oeil sur le site de Margaux Motin. J'adore aller regarder ses petits dessins qui me donne toujours le sourire. 

♦ Côté vidéo, j'ai envie de te parler de la chaîne de Léa Bordier et plus particulièrement de sa série de vidéos s'intitulant Cher Corps. Ce sont des témoignages de 10 à 15 min qui comme son nom l'indique parle du rapport au corps. Ce sont des vidéos assez intimistes que je trouve très belles. A chaque fois que je regarde un témoignage je prends le temps de réfléchir et de remettre en perspective certains complexes que j'ai vis à vis de mon corps. 

♦ Pour finir, j'avais envie de te parler de la catégorie Ailleurs sur le web du blog Un invisible été. Je trouve ce concept vraiment génial et ça m'a souvent permis d'élargir mon horizon vis à vis des blogs et de lire des articles vraiment pertinents. En bref, le blog de Pauline est un espace tout doux qui parle de tout et j'ai un faible pour le design très épuré. 

J'ai aussi kiffé aller voir Tous en scène au ciné 
4 - Gratitude : et moi dans tout ça ? 

1 - Le truc le plus cool de ce mois, c'est mon nouveau travail. A partir du 1er mars je change de job, je quitte le mode de l'édition juridique pour me diriger vers la littérature. Je suis très contente de pouvoir retourner dans un milieu que j'affectionne et j'ai hâte de découvrir ma nouvelle équipe. 

2 - Je suis aussi très contente d'écrire cet article, car cela veut dire que mon blog continue à s'alimenter et que pour le moment j'arrive à tenir ma promesse de mettre à jour ce blog dès que je le peux. Je suis très contente de pouvoir à nouveau partager mes lectures et surtout de prendre le temps de donner mon avis qu'ils soient positifs ou négatifs. 

Et voilà c'est fini. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire cet article et à partager avec toi mes découvertes du mois. Je remercie encore Lupiot d'avoir mis en place ce rendez-vous et quel plaisir de pouvoir enfin tout balancer ! 

Si tu veux aller lire l'article de Lupiot >> clique ici 

Si toi aussi il te prend l'envie de faire ce rendez-vous n'hésite pas à me donner le lien de ton article dans les commentaires,
je me ferais un plaisir d'aller lire tout ça !
 

lundi 30 janvier 2017

La confrérie de la dague noire - tome 1 // J.R. Ward

Je n'ai pas l'habitude de lire de la bit-lit, je crois même que c'est un des premiers roman du genre que je lis. Mais je ne sais pas pourquoi, en ce début d'année j'ai eu envie de me lancer dans une saga un peu addictive que je pourrais lire quand j'ai envie d'une lecture plus légère. Attention, je ne dénigre pas du tout la bit-lit et je sais que certaines personnes adore ça, c'est juste que ce n'est pas le style de lecture vers lequel je me tourne généralement, mais il n'y a pas de mal à sortir des sentiers battus.



Titre : L'amant ténébreux 
Saga : La confrérie de la dague noire
Auteur : J.R. Ward
Page : 576 
Editeur : Milady 
Langue : français 





Dans ce premier tome on va suivre l'aventure de Beth et Kolher. Beth est une demie-humaine qui ne connaît rien au monde des vampires. Elle a été abandonné par ses parents lorsqu'elle était toute petite et elle connait donc pas l'identité de son papa, un vampire faisant parti de la Confrérie de la dague noire, dirigée par Kolher. Elle n'aura pas la chance de connaître son père, car celui-ci va être assassiné au début du roman ce qui va provoquer la rencontre entre Beth et Kolher. 
J'ai passé un très bon moment en la compagnie de ces deux personnages principaux, mais aussi des personnages secondaires qui sont tout aussi intéressants. L'histoire est assez habituelle pour un livre du genre, mais j'ai bien aimé les points de vus alternés entre Beth et Kolher tout au long du roman. J'ai l'habitude de n'avoir que le point de vue féminin dans une romance, j'ai donc apprécié de pouvoir découvrir ce qui se passe du côté de Kolher. Les scènes de sexe sont présentes, mais ne sont pas too much. J'ai eu des lectures avec des scènes de sexes toutes les trois pages, sache que dans ce roman là, ce n'est pas le cas (et pour moi c'est positif !). Les personnages sont parfois un peu gniagnian, mais c'est un peu la marque de fabrication de la bit-lit. Il y a quelques passages qui m'ont dérangés vis à vis de l'image de la femme, mais je n'ai pas soufflé toutes les deux pages comme dans After ou dans 50 shades si tu vois ce que je veux dire. 
Je ne vais pas te dire que ce roman va me marquer jusqu'à la fin de ma vie, mais j'ai passé un agréable moment en compagnie des personnages et je continuerai cette saga avec grand plaisir. De plus ce que je trouve intéressant c'est l'on va découvrir les autres membres de la Confrérie de la dague noire au fil des tomes, ce que je trouve plutôt intelligent, car cela permet de donner plus de substance à l'univers créé par l'auteur. 

Résumé de ma lecture en trois mots : romance, détente, vampire 

dimanche 29 janvier 2017

Les belles vies // Benoît Minville

J'ai continué mon mois de janvier avec mon auteur chouchou : Benoît Minville. C'est un auteur que j'a découvert il y a plusieurs années avec son premier roman Je suis sa fille. J'ai pris une claque monumentale dans la gueule ! Je ne sais pas si tu te souviens, mais j'en avais parlé dans un cet article. C'est donc les yeux fermés que je me suis plongée dans ce roman, avec pour but de passer un bon moment.




Titre : Les belles vies 
Auteur : Benoît Minville
Pagination : 240 
Editeur : Sarbacane éditions 
Langue : français 






Mon avis : Les belles vies, c'est l'histoire d'un été en compagnie de Vasco et Djib. Ce sont deux ados de la banlieue parisienne, que j'avais déjà rencontrés dans Je suis sa fille. Me plonger dans la lecture de ce roman, c'est comme retrouver des vieux potes que j'avais pas vu depuis longtemps. 
Les deux meilleurs potes se retrouvent obligé de passer l'été dans le trou du cul du monde parce qu'ils ont fait la connerie de trop et que leurs parents sont à bout de nerf. C'est pas des mauvais gars, mais ça tu t'en rendra compte rapidement, c'est juste qu'ils ont le sang un peu trop chaud et qu'ils ont tendance à répondre avec les poings au lieu des mots (enfin surtout Vasco). Adieu les vacances en famille et bienvenue à la campagne en compagnie de Tata et Tonton une famille d’accueil un peu atypique. Vasco et Djib sont catapultés dans une espèce de colonie de vacances avec des enfants et des ados abîmés de la vie à la sauce "la banlieue découvre la campagne" et c'est assez drôle à lire. On y découvre des personnages haut en couleurs qui essayent de vivre ensemble. Au début c'est un peu casse gueule, et puis au fur et à mesure tout se met en place et c'est juste agréable à lire. Ce que j'ai aimé, c'est que c'est une histoire sans prétention, qui reflète bien le questionnement des adolescents. Benoît sait faire parler les jeunes et sait mettre en valeur ces petits riens qui sont finalement tellement à cet période de la vie. Ils sont pleins de sentiments que ce soit bons et mauvais, ils grandissent ensemble et ils apprennent ensemble et c'est ça la force de ce récit. J'aime le vocabulaire de Benoît, j'aime la façon dont il écrit, c'est simple et brut à la fois. 
J'ai eu un petit coup de coeur pour Chloé, la hippie un peu garçon manqué, pleine de créativité et de mystère. Une partie de moi s'est retrouvée en elle, et j'ai eu le cœur serré quand on découvre son secret. J'ai eu envie de lui dire "t'inquiète ma grande, ça va aller, respire et tu verras, ça ira mieux". 
C'est une lecture doudou, j'ai passé un très bon moment en compagnie de tous les personnages et j'aurais bien passé quelques semaines de plus en leur compagnie.


"Leur échange de regards est un hymne,
celui qui emmène la vie où elle devrait être,
contre vent et marées"



Résumé de ma lecture en trois mots : simplicité, adolescence, partage